Le Tamarind : Thaï & chic

Le Tamarind propose les saveurs et couleurs de la Thailande, le tout dans un cadre exotique planté en plein coeur de Paris. La carte offre un choix varié: viandes, poissons, fruits de mer, et même des plats végétariens. Parenthèse de sérénité en plein quartier du Marais, le Tamarind est une invitation à la découverte de la cuisine Thaïlandaise créative.

C’est l’histoire de deux soeurs amoureuses de leurs pays. L’une est cuisinière et souhaite partager la gastronomie de son pays. La seconde veut assouvir son envie d’entreprendre en renouant avec ses racines,  elle qui a grandi en France. Ce projet commun est un hommage à leur maman, chef réputée en Thaïlande.

      image-8 image-9

Le nom de leur restaurant est lié à un souvenir d’enfance. Leur mère est originaire de la région de Phetchabun, connue pour la culture du tamarin. Elle avait l’habitude, chaque année, d’emmener ses deux filles choisir les meilleures variétés pour parfumer ses plats. Aujourd’hui, en  poussant les portes du Tamarind, on y sent cette volonté de bien faire et la passion pour la gastronomie Thaïlandaise.

Entre ces murs en pierres apparentes, les influences Thaïlandaises sont justement dosées. Dans l’assiette, les plats sont non seulement visuellement esthétiques, mais aussi excellents et surprenants en goûts.

Débutons le repas par un Cocktail Mai Thai & des chips crevettes servis avec la fameuse sauce cacahuètes : exquis.  Un goût qui, vous fera certainement revenir dans ce beau restaurant tant ces saveurs sont prenantes !

image-13

Côté entrées, j’ai testé : le mixte Satay, ( Plateau composé de brochettes de porc, de poulet et de bœuf servi avec une sauce à base de curry jaune et cacahuète), le Plateau de dégustations ( Composé de brochettes à la sauce satay, croustillants de langoustine, pain perdu au crevette et salade de papaye.), et les Noix de saint jacques au citron vert.  ( voir photos )

En plat, Kapao Nua ( boeuf au wok, basilic et poivre vert ), Kaeng phed ped yang (Magret decanard grillé au curry rouge et au lait de coco avec du rambutan poché), Khiao wan kai  (Poulet au curry vert et au lait de coco avec des pousses de bambou). Tantôt sur assiettes, tantôt en mijoté, ils s’accompagnent de plusieurs sortes de riz à choisir.

     image-12 image-10 image-15

Pour finir sur une note sucrée, les glaces sont à tomber : sorbets violette, rose, coco… fondent dans la bouche et dérobent leur saveurs sans effort. Si la gourmandise est plus forte, je vous recommande le Vent Est, vent Ouest ( Fondant au chocolat au cœur fondu de fruit de la passion accompagné d’un sorbet de mangue) Mais la carte révèle encore plein d’autres délicatesses, comme le sushi de fruits, le Kouy sakhou (Banane au lait de coco et aux perles de japon)… Des spécialités que je vous laisse découvrir par vous même.

image-17

http://www.tamarind.fr

Le Tamarind
33, rue François Miron -75004 PARIS

Emilie FISCHER ( texte & photos )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s